Skip to content

Quels crimes avez-vous commis ?

Ecrit par Marie le 3 juillet 2013

« Dis-moi ce que tu fais, je te dirais ce que tu vas subir ». Aujourd’hui, Facebook est devenu un moyen de communication incontournable… mais seulement dans les pays où les droits de l’Homme sont respectés.

On a du mal à imaginer que l’on puisse être puni pour avoir un compte sur le réseau social le plus influent du monde, poster librement des infos… et pourtant, passée la frontière, c’est l’horreur que l’on voit apparaître.

Amnesty International a mis en place un dispositif qui permet à chaque internaute d’ouvrir les yeux sur le monde et ses notions de droit. Après avoir passé notre Timeline Facebook au crible, l’organisme rend son verdict en appliquant les règlements de chaque pays. Un verdict quelque peu… sanglant.

J’ai testé avec mon compte Facebook, voici mes résultats : battue 25 fois, tuée 5 fois par des extrémistes, torturée 4 fois, violée 14 fois, et j’en passe… Eh oui, j’ai un compte Facebook, je suis une femme, je bois de l’alcool et je suis athée. Voilà mon sombre avenir si j’étais née dans des pays comme l’Iran, la Syrie, la Russie ou encore l’Indonésie. Le mot démocratie ne semble pas faire partie du vocabulaire de tout le monde. Une simple opinion peut donc coûter la vie…

Si vous souhaitez aussi savoir quel serait votre destin, rendez-vous sur le site http://www.trialbytimeline.org.nz/. Encore une action choc de la part d’Amnesty International mais qui sonne comme une piqûre de rappel pour nous, libres de poster sur les réseaux sociaux !

 

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Trackbacks

Aucun trackback pour cet article.

Ajouter un commentaire

Required

Required

Optionnel